Management de Transition

Entreprise spécialiste des PME / PMI & ETI Le Bon Manager au Bon Endroit et au Bon Moment

Quelle est votre stratégie pour gérer votre transformation dans un contexte de croissance organique ?

Quelle est votre stratégie pour gérer votre transformation dans un contexte de croissance organique ? Appliquez-vous les mêmes recettes qu’avec une croissance externe ? Avez-vous les mêmes besoins ? Disposez-vous du même temps ?

« Le nez dans le guidon » êtes-vous sûr d’avoir la bonne vision ?

Ce second volet consacré au développement des entreprises vous propose de faire le point sur la croissance organique et ses impacts sur la transformation de votre société.

La transformation avec la création d’un nouveau service

Une forte / hyper croissance organique demande de la réactivité, un changement de braquet rapide et significatif contrairement aux transformations progressives étalées sur un temps normalement plus long. Cette croissance soudaine nécessite une forte technicité, associée à des capacités d’adaptation importantes… et une croissance exponentielle de la charge de travail.

Comment être flexible vis-à-vis de cette augmentation de capacité de production ?

Qui plus est, cette capacité s’associe à un besoin de compétences spécifiques, jusque-là assumées à la marge par d’autres collaborateurs de l’entreprise. C’est le signe qu’il est temps de revoir la répartition des actions dites « de support » (ressources humaines, administratif et financier, systèmes d’information, supply chain…) et de les rationnaliser différemment.

Comment trouver rapidement ces expertises momentanées ?

En effet, une fois le périmètre délimité, le besoin en compétences spécifiques est moins important.

Une DRH de transition Managenius nous raconte sa dernière mission : « La direction des ressources humaines était gérée par le directeur général et par le directeur financier (paye et gestion des contrats) d’une PME.
Je suis intervenue dans le cadre d’une forte croissance car, au-delà de la charge de travail non compatible avec plusieurs fonctions, il était nécessaire de créer la fonction de DRH : déployer un processus d’intégration, recruter de nouveaux collaborateurs pour assurer la production du carnet de commande, organiser les élections du CSE, définir une GPEC et un plan de formation, accompagner les managers dans cette nouvelle dimension d’entreprise… Une fois ces chantiers réalisés, j’ai pu confirmer qu’une prestation de DRH à temps partagé était suffisante pour poursuivre le développement, et faire appel à des acteurs de la chasse de tête serait plus efficace pour certains recrutements. La partie paye a été également sous-traitée à un spécialiste.  » – mission de 8 mois.

La transformation avec la réorganisation de services existants

Lorsque l’entreprise a fortement grandi, on se rend compte que ce qui fonctionnait avant ne fonctionne plus maintenant. Et pourtant, comment prendre le recul nécessaire pour remettre en question le savoir-faire qui a contribué jusqu’à présent à faire la réussite de la société ?

Il faut donc assurer la gestion quotidienne en parallèle de la transformation. L’un de nos clients avait comparé cette situation particulière de son entreprise à « […]piloter notre voiture, tout en gonflant le moteur et en accélérant pour s’insérer sur l’autoroute ».
La société doit se renforcer pour délivrer, tout en maintenant la qualité via la compétence. Cela implique de savoir se structurer tant au niveau organisationnel qu’au niveau processus et méthodologie.

Managenius a mené plusieurs missions de sécurisation de la conduite de changements cette année. L’un de nos managers de transition, intervenu sur ce type de transformation, témoigne :
« Une courte période a été nécessaire afin de faire réaliser que, malgré les belles réussites, la société devait passer un cap : se transformer et s’industrialiser pour continuer d’être productive.
Il nous aura fallu ensuite quelques mois pour ré-organiser les équipes de production et transformer les méthodes de travail.
Le dernier objectif aura été de participer activement au recrutement du nouveau manager pour une intégration dans des conditions optimales. » – mission de 6 mois.


Le management de transition est l’une des solutions qui permet de bien gérer sa croissance. En effet, fini l’image négative de cet outil qui n’est plus uniquement l’apanage des grands groupes. Il permet, par exemple, d’accompagner la croissance interne ou externe des PME / PMI et des ETI ambitieuses.